Mercredi 2 mars à 8h30, nous partons pour le Mémorial d'Alsace-Moselle avec les classes de 3ème1 et de 3ème3 accompagnées par leurs professeurs.

L’Alsace–Moselle sous la botte nazie

Grâce à la visite guidée du mémorial, nous avons pu découvrir l'annexion, la germanisation, et la nazification de l’Alsace- Moselle pendant la 2ème Guerre Mondiale. Nous avons aussi découvert l'histoire des Malgré-nous qui étaient obligés de combattre aux côtés de l'armée allemande. L'architecture du mémorial était faite de manière à ce que l'on ressente physiquement le poids de l’idéologie imposante des nazis. D'autres pièces étaient sombres et bruyantes pour évoquer les combats, la libération et la victoire des Alliés.
Nous avons étudié les mouvements de résistants ainsi que les différentes formes de résistances : ceux qui informaient les Alliés et ceux qui prenaient une part active à la Résistance, en faisant exploser les trains.

photo1 photo3 photo4

 

 

L’Europe, l’espoir

A la fin de la visite, nous avons vu un film et échangé sur le monde depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, plus précisément sur la réconciliation entre Allemands et Français, et la construction de l'Europe, qui ont été à l'origine d' une longue période de paix pour la France.

photo6 photo8

 

Le camp de concentration du Struthof

Après un pique-nique bien à l'abri dans le hall, nous sommes partis visiter le camp de concentration du Struthof accompagnés d'un guide qui nous l'a fait découvrir. Il est entouré de barbelés et de miradors et était occupé essentiellement de résistants et d'opposants au nazisme, ce qui regroupait en tout plus de 10 nationalités différentes, mais tous confrontés aux mêmes problèmes.
Les conditions de travail des déportés étaient inhumaines : entre le manque de nourriture, de sommeil et les conditions de travail et d'emprisonnement, les déportés ne vivaient que très peu de temps.
Nous avons visité le bunker avec les prisons, les cachots de 11 mètres carrés où ils s'entassaient à 23. Les douches étaient chauffées par la chaleur du crématoire qui brûlait les corps des déportés morts.
Pour finir nous sommes entrés dans le musée qui contient les objets quotidiens des prisonniers.

photo9photo10 photo12
photo13

 

Impressions personnelles

Personnellement, je pense que ces visites du Struthof et du mémorial étaient très instructives et qu'elles seraient à renouveler dans les années à venir. A part les conditions pas très favorables ce jour là (comme la neige, la pluie et le vent), je pense que cette visite reste essentielle pour le programme de 3ème.
Je trouve que les Nazis n'avaient aucun respect pour les corps et les êtres humains, ils se servaient des cendres comme engrais pour leurs jardins et chauffaient les douches avec le crématoire. Le fait, d'avoir vu ces lieux de charniers me permet d'affronter la réalité de ces faits passés.Il n'est pour moi maintenant plus possible de nier ces événements.

Hugo Amrani 3ème 1